Accueil Animaux, Nature, Saisons CONTRAIREMENT A NOUS, ILS APPRECIENT LE FROID !!!!!!!!!

CONTRAIREMENT A NOUS, ILS APPRECIENT LE FROID !!!!!!!!!

0
0
341

hebergeur image  Cliquez sur l’image.
hebergeur imageLe lièvre arctique (Lepus arcticus) est un petit mammifère recouvert
de fourrure, adapté à un environnement froid (polaire ou de haute
montagne) a un rythme nycthéméral et annuel particulier.
Ce lièvre est adapté, tant par sa morphologie que par son épaisse
fourrure blanche hivernale et son comportement, aux conditions cli-
matiques du Grand Nord. Il est parfois surnommé «  lièvre à raquettes« 
à cause de ses doigts de pattes écartés lui permettant de marcher sur
des épaisseurs de neige différentes.

                      En moyenne, il pèse 4 à 5,5 kg pour une taille de 55 à 70 cm.

                      Ses longues pattes postérieures lui permettent d’atteindre une vitesse
de 60 km/h.

                      Son principal prédateur est le loup arctique, mais l’ours, le renard polaire
et le glouton peuvent aussi le chasser.

                      Il vit principalement dans les zones de toundra du Groenland et dans les
parties les plus septentrionales du Canada et de l’Alaska. Dans l’extrême-
nord, le lièvre devient blanc pendant l’hiver, ce qui lui permet de se con-
fondre avec la neige. En été, son corps et sa tête redeviennent brun-gris,
ce qui lui permet de se fondre dans la boue et les roches.

hebergeur image

                       Le loup arctique (Canis lupus arctos) est une sous-espèce de la famille
des canidés, de l’espèce Canis lupus qui comprend les loups et les chiens.

                       Le loup arctique est plus petit que les autres espèces : un adulte peut
mesurer 90 cm de long, plus une queue de 30 cm. La hauteur au garrot
va de 65 à 80 cm. Plus lourd que le loup gris, il pèse en moyenne 45 kg.

                       Sa toison blanche est plus épaisse que celle des autres loups. Son nez est
plus petit et plus rond, ses muscles et ses oreilles sont plus petits et les
pattes plus courtes afin de diminuer l’exposition au froid.

                       Ses mâchoires sont puissantes et des dents pointues avec de longues
canines lui permettent de déchirer la viande. Son acuité visuelle, son ouïe
et son odorat sont remarquables et font de lui un excellent chasseur.

                       Le loup arctique atteint de 10 à 15 ans à l’état sauvage et 20 ans en
captivité.

                       Ils vivent dans le nord du Canada, de l’Alaska, du Groenland. Le territoire
y est couvert de neige et de glace à l’année et la température peut des-
cendre jusqu’à -60 degrés en hiver.

                       L’activité humaine y est très limitée, le loup arctique a très peu de contact
avec l’homme, ainsi, il n’est pas chassé et vit toujours dans son habitat
d’origine.


hebergeur image

                       Le renard polaire, renard arctique ou renard isatis (Vulpes logopus ou
Alopex lagopus) est un renard natif des régions arctiques et qui a fait
l’objet d’élevages pour ses fourrures durant l’entre-deux-guerres.

                       Le renard polaire vit dans des milieux où les températures sont très
basses en hiver. Il peut résister à des températures de – 70° C.

                      Cet animal très robuste ne connaît que peu de prédateurs.

                      Ils sont présents actuellement dans l’ensemble de l’Arctique,
au Groenland, en Russie, au Canada, en Alaska, en Svalbard, en Islande
et dans les Alpes Scandinaves

hebergeur image Le morse (Odobenus rosmarus) est une espèce de grands mammifères
marins.

                       Il possède une répartition discontinue circumpolaire dans l’océan Arctique
et sa périphérie : le nord de l’Atlantique, la mer de Béring, au nord du 
                       Pacifique.

                       Le morse est parfaitement reconnaissable à ses défenses, ses moustaches
drues et son allure massive.

                       Les mâles adultes du Pacifique peuvent peser jusqu’à deux tonnes.

                       Le morse vit principalement dans les eaux peu profondes des plateaux
continentaux, passant une part importante de son existence sur les blocs
de glace ou les icebergs dérivant en mer.

                       De ces plate-formes, il part à la recherche de sa nourriture : les mollus-
bivalves du benthos.

                       C’est un animal sociable à l’espérance de vie d’environ 40 ans. Considéré
comme une espèce clé des écosystèmes marins de l’Arctique.

                       Aux XIX et XXème siècles, le morse fut l’objet d’une très forte exploi-
tation commerciale : les défenses et les os en particulier, faisant diminuer
rapidement ses effectifs.

                       Depuis sa population mondiale a de nouveau augmentée.

hebergeur image Le phoque est emprunt du latin Phoca et du grec phôkê signifiant phoque
ou veau marin.

                        Le petit du phoque (loup-marin) est appelé « chiot », « veau » ou « blanchon »,
évoquant son épais pelage blance, le dissimulant sur la banquise ou les
glaces marines, où il demeure très vulnérable et dépendant.

                       Le blanchon y est allaité pendant quelques semaines, jusqu’à ce qu’il se
munisse d’un poil imperméable, lui permettant de nager, coloré de diffé-
rents gris.

                       On appelle affectueusement les blanchons « bébés phoques », ces derniers
jouissant d’un statut particulier dans l’opinion publique et les campagnes
publicitaires animalistes. La chasse est interdite au Québec depuis 1985
et au Canada depuis 1987.

                       L’espèce la plus connue est le phoque commun. Un mâle de cette espèce
mesure en moyenne 1,55 m avec un poids de 90 kg. Pour les femelles, la
taille moyenne est de 1,45 m avec un poids de 70 kg.

                       Il vit dans les eaux tempérées et subarctiques. En hiver, il vit principale-
ment sur la banquise.

hebergeur image L’Once (Panthera uncia), aussi appelée Irbis, Panthère des neiges ou
Léopard des neiges est une espèce de félins des hautes montagnes.

                       On la rencontre dans les vallées isolées des montages d’Asie centrale
où elle monte jusqu’à 5500m. On l’appelle le  « fantôme des montagnes ».

                       L’once possède un pelage très long et épais (jusqu’à 12 cm sur le ventre)
qui se renouvelle deux fois par an. Les couleurs vont du gris pâle au
gris crème, le ventre et le cou étant blanc-cassé tandis que la face dorsa-
le est parsemée de tache foncées en formes de rosette, se fondant dans
le paysage. L’once a de grosse pattes aux coussinets couverts de poils
pour se protéger du froid et des oreilles courtes et arrondies. Le poids
d’une once adulte se situe entre 35 et55 kg. Son corps mesure de 90 cm
à 1,30 m. Sa queue mesure au moins 75 % de la longueur de son corps :
90 cm à 1 m. Elle l’aide à garder l’équilibre sur des corniches dangeu-
reuses.

          Source : Wikipedia

Hebergement gratuit d'image et photo

Charger d'autres articles liés
  • montage chats

    Aimez-vous les chats ?

      ”Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie, la musique et les chats” Albert Schw…
  • montage pour image à la une_1

    26 mai, Fête des Mamans

      A maman,  Mon cœur me dit que c’ est ta fête  Je crois toujours mon cœur quan…
  • 20230609_171042.jpg   TER

    LES HALLES MEDIEVALES DE DIVES

    Un petit retour à Dives-sur-Mer pour découvrir les Halles Médiévales. Inscrites aux Monume…
Charger d'autres écrits par carlanucchia
Charger d'autres écrits dans Animaux, Nature, Saisons

Laisser un commentaire

Consulter aussi

BONNE ET HEUREUSE ANNEE !