hebergeur image

   Me voici de retour après un très agréable séjour sur cette île où nous avons pu
profiter d’une température clémente.

   Le but de cette escapade était : détente, repos, promenades, découverte du
patrimoine.

   Nous avons pu concilier le tout, d’autant plus que durant une bonne partie du séjour,
la température a été plus que printanière.

   Nos pas nous ont conduit de village en village, tous pittoresques, que vous découvrirez
au fur et à mesure des jours.

hebergeur image

              Le pont qui relie le continent à l’île. On arrive à la commune de Rivedoux.

hebergeur image

        RIVEDOUX 
hebergeur image

L’île de Ré est la deuxième grande île charentaise. Elle se trouve au nord de l’île d’Oléron
et de l’île d’Aix. Au large de La Rochelle, elle y est reliée par un pont.

Son territoire se partage entre dix communes : Ars, Le Bois-Plage, La Couarde/Mer,
La Flotte, Loix, Les Portes, Rivedoux-Plage, Saint Clément, Sainte Marie et Saint Martin.

L’île se serait constituée par la réunion de trois îlots, Ars à l’ouest, Loix au nord et Ré
à l’est, ce qui explique sa forme particulière.

Très escarpée, elle a soixante-dix kilomètres de côtes. Par la route, trente et un kilomètres séparent le pont du phare des Baleines.

Ré, île blanche : Le blanc est la couleur de l’île de Ré, autant pour ses marais salants que
pour la couleur de ses maisons. Celles-ci ont traditionnellement des volets bleus ou verts.

Les roses trémières partout présentes sont son autre carectéristique.

Les marais salants occupent le cinquième de la surface de l’île. Ils se trouvent essentiel-
lement à l’ouest tandis que l’est est une terre de culture.

L’île de Ré fait partie, de même qu’Arcachon, Biarritz ou La Baule, des destinations
balnéaires réputées de la côte Atlantique.

hebergeur image

Laisser un commentaire

Consulter aussi

PREMICES D’UNE ESCAPADE