Un petit retour sur l’Île de Ré.

Après les heurtoirs de porte, quelques girouettes, certaines assez originales.

La girouette, symbole d’abord chrétien puis républicain est apparue au IXème siècle
sur les églises.

hebergeur imagehebergeur image

Au moyen âge, elle est l’emblême du pouvoir et un attribut noble sur les châteaux,
au même titre que le donjon ou le pont-levis.

 Puis, elle se multiplie sur les beffrois, sous le nom de « panonceau ».

 A l’abolition des privilèges, elle vient orner les riches demeures, puis les artisans,
les paysans et le « menu peuple » l’ont adoptée.

 La girouette devient alors un signe social. Chacun voulait en orner sa maison,
indiquer son métier, son rang dans la société, ses goûts, ses craintes.

hebergeur image

Mais les girouettes étaient aussi placées à des fins protectrices ou conjuratoires,
le vent puissant faisant naître dans l’imagination populaire des légendes entretenues
par tradition orale.

La girouette a bien sûr un rôle fonctionnel : nous faire connaitre la variation des vents.

hebergeur imagehebergeur image

Elle est aussi une enseigne, avertissant le voyageur qui la découvrait de loin,
de la profession de l’occupant de la maison.

Un cheval cabré indiquait un relais, un boeuf la maison d’un éleveur,
un moulin celle d’un meunier…..

Elle retrace l’activité des villages et de ses habitants.

hebergeur imagehebergeur image

Ainsi en Anjou, le laboureur et son attelage, le chasseur et son chien,
le vendangeur et son panier sont des thèmes fréquents.

Plus typiques encore :

La gabare du marinier ou le cheval et la calèche et les belle voitures….

Les auberges pouvaient être signalées par de joyeuses beuveries finement représentées.

hebergeur imagehebergeur imagehebergeur image

Les girouettes hier en tôle ou en fer blanc, aujourd’hui en cuivre ou en zinc sont
souvent simples, parfois naïves.

Mais elles peuvent être beaucoup plus raffinées et délicatement découpées pour
les contours d’un personnage, les ailes d’un moulin ou les détails méticuleux
d’une scène de vie.

Elles manifestent l’adresse de l’artisan et aujourd’hui nous découvrons leurs
significations et plus encore, leur rôle décoratif et identitaire.

hebergeur imagehebergeur image

hebergeur image

Laisser un commentaire

Consulter aussi

CREME BRÛLEE AU FOIE GRAS

  Le réveillon de la Saint Sylvestre arrive à grands pas.   Ce sont les préparatifs, peut-…