Archive pour octobre, 2017

CONNAISSEZ-VOUS L’ORIGINE DU POINSETTIA ?

poinsettia 2 pour blog

Le poinsettia, l’étoile de Noël.

Le poinsettia orne les étals des fleuristes au moment des fêtes de fin d’année, ce qui lui vaut le doux surnom
d’Etoile de Noël.

Ce que nous convoitons tant chez cet euphorbe ne sont pas ses fleurs mais en réalité ses bractées, qui se
parent de magnifiques couleurs pour les fêtes !  Le poinsettia est la plante incontournable de Noël
aux Etats-Unis, au Mexique et en Europe.

Ses caractéristiques :

L’euphorbia pulcherrima (la plus belle) nous vient d’Amérique Centrale et du sud du Mexique.

Cet arbuste de la famille des Euphorbiacées peut atteindre dans son environnement naturel jusqu’à
quatre mètres de hauteur.

La partie colorée n’est pas la fleur mais la bractée, similaire à une feuille colorée. Ces bractées entourent
la véritable fleur, jaune et très petite.

Aujourd’hui, on trouve de nombreux cultivars à forme réduite, offrant une palette de couleurs très variée,
tantôt rouge écarlate, grenat, rose pâle, vif, blanc neige ou jaune…. Les bractées peuvent être aussi marbrées, tachetées ou de forme ondulées.

Le poinsettia « fleurit » (c’est à dire que ses bractées se colorent) durant deux à quatre mois, de la fin de

l’automne jusqu’au début de l’année suivante.

On appelle communément l’euphorbia pulcherrima par le terme « poinsettia », qui est en fait un de ses
anciens noms de genre.

images

L’histoire du poinsettia :

Dès le XIVe siècle, les aztèques utilisaient quotidiennement le poinsettia : ses pigments servaient à colorer
le textile tandis que sa sève était réputée pour faire diminuer la fièvre. Au XVIIe siècle, les prêtres franciscains établis au Mexique l’introduirent progressivement dans les processions de la Nativité.

C’est ensuite grâce à Joël Poinsett que le poinsettia dépassa les frontières. En 1828, cet ambassadeur
des Etats-Unis au Mexique, médecin et botaniste, tombe sous le charme de cette plante et la ramena
dans son pays.

Joël Poinsett décéda le 12 décembre 1851. En hommage à cet homme illustre, le Congrès nomma cette plante
« Poinsettia » et instaura une Journée nationale du Poinsettia : chaque 12 décembre aux Etats-Unis, il est de
coutume de s’offrir des étoiles de Noël. Une tradition qui gagne de plus en plus l’Europe !

Au XXe siècle, Paul Encke, un émigré allemand commença à produire et à vendre le poinsettia en Californie.
Son fils eut alors une idée de génie : vendre des bractées fraîchement coupées pour les fêtes de fin d’année
dans les prestigieuses boutiques de Hollywood Boulevard à Los Angeles. Cette intiative rencontra  un franc
succès et lança la popularité de l’Etoile de Noël !

Depuis les années 1960, de très nombreux cultivars ont vu le jour, afin de toujours mieux s’adapter aux
conditions de culture en intérieur.

images 10

Les légendes de l’Etoile de Noël :

Selon une vieille légende aztèque, une déesse vécut un chagrin d’amour si douloureux que son cœur en saigna.
En tombant, les gouttes de sang imprégnèrent une plante qui se colora alors d’un rouge intense :
le poinsettia était né.

Une légende religieuse mexicaine donne une autre version. Une enfant qui souhaitait faire une offrande à Jésus à la veille de Noël mais n’avait rien à offrir, confectionna avec amour un simple bouquet de feuilles.
Lorsqu’elle alla le déposer près de la crèche de l’église, un miracle se produisit :

les feuilles se transformèrent en de magnifiques bractées d’un rouge vif ! On raconte que c’est depuis ce jour que les poinsettias se parent de leurs plus belles couleurs au moment de Noël.

Poinsettia 3 pour blog

Langage des fleurs :

Pour les aztèques qui l’utilisaient au quotidien, le poinsettia était symbole de pureté.

On racontait aussi que les guerriers morts au combat revenaient sur terre pour boire le nectar de cette fleur
et atteindre ainsi l’éternité.

Mais ne vous y essayez pas : la sève du poinsettia est toxique !

Aujourd’hui, offrir une étoile de Noël est un geste très positif : il symbolise des voeux amicaux et
chaleureux de succès et de joie.

Rien qu’aux Etats-Unis, près de 65 millions de poinsettias sont vendus chaque années.

Au Mexique, le poinsettia est la plante incontournable de Noël.
Les mexicains le surnomme « Flores de la noche buena« , c’est à dire « fleurs de la nuit sainte« .

POINSETTIA 1 pour blog

POINSETTIA, L’ ETOILE DE NOËL

poinsettia

 

 

 

 

 

 

 

 


Le poinsettia est la fleur par excellence pour égayer notre intérieur à l’occasion des Fêtes de Noël.

 

Pourquoi ne pas la broder ?
Il n’est pas trop tard pour se mettre à l’ouvrage.

Vous pourriez en profiter longuuuuuuuement et nul besoin de penser à l’arrosage !!!!

Dans mes archives, j’ai trouvé quelques grilles qui seront peut-être source d’inspiration.

Plus d’hésitation !!!! A vos aiguilles…….

 

40flecD
En ce moment, en s’inscrivant à la newsletter « DMC », 10 euros offerts pour 20 euros d’achat.

coton DMC pour blog

 

Cliquez sur l’image, vous obtiendrez le lien pour vous inscrire.

 

 

 

 

couronne poinsettia.jpg pour blog

coton pour couronne poinsettia bis

 pour séparation

Poinsiettia ter pour blog

fleur poinsettiacoton pour poinsettia bis

P’TITES DECO AU POINT DE CROIX

Oups ! mes petites croix terminées et enfin encadrées, mon passe temps de l’été. smiley été

J’avais hâte de les voir suspendues dans la chambre. J’avoue être contente du résultat.

 

Clé pour blog

grille clé bis


Clic sur la grille afin de l’obtenir en taille réelle.

Broderies réalisées sur toile Aïda 7 (7 points au cm)

pour blog

Flacon pour blog

grille flacon bis pour blog

Clic sur la grille afin de la télécharger en taille réelle.

 Gif-broderie-9

Pour obtenir la liste des cotons ainsi que leur référence, cliquez sur les écheveaux.
Les coloris sont identiques pour la clé ainsi que pour le flacon.


 

Mes fournisseurs : La Maison du Canevas, Maison du Monde (pour les cadres)

pour blog

IMPRESSION SUR TISSU

Avez-vous déjà tenté d’imprimer une image ou un fond sur du tissu ?

Dans le commerce l’on vend des feuilles pour transferts. Facile d’utilisation.
Le petit hic, c’est le côté un peu plastifié qui donne au tissu un effet un peu rigide.
Pas très joli lorsque l’on veut incruster le motif.

Cela fait un bon bout de temps, que je glane des conseils sur le Net.
J’avoue que j’ai longtemps hésité, eh oui, si le tissu se coince dans l’imprimante,
imaginez le résultat…….

 Hier, je me suis lancée……………..

Un peu d’inquiétude tout de même lorsque j’ai lancé la première impression.
L’œil rivé sur l’imprimante.
Mon bristol recouvert de tissu, avançait doucement sans aucun problème. SUPER !

Voici le résultat. Surprenant !

20171012_162502.jpg ter

Je n’ai rien inventé. J’ai suivi à la lettre les conseils dénichés sur le Net.

Il faut peu de matériel : un bristol format A4, un tissu en coton blanc (plus ou moins fin)
de la colle repositionnable, du scotch.

Couper votre tissu à la dimension de votre motif.
Avec une imprimante A4, il faut toujours que l’impression soit inférieure à 21 cm x 29,7 cm.

La dimension maximale est de 18 – 19 cm x 26,7 – 27,7 cm afin de pouvoir scotcher le tissu sur le bristol.

Bien le repasser, c’est essentiel. Au besoin, l’humidifier un peu.

Pulvériser l’envers du tissu avec la colle repositionnable. Le placer sur le bristol.

J’ai utilisé cette colle, que l’on trouve dans le rayon loisirs créatifs (la mienne en provenance de
chez Truffaut)

20171013_143424.jpg bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite mettre du scotch tout le tour afin qu’aucun fil ne vienne provoquer un bourrage.

Il ne reste plus qu’à imprimer.

Pour le réglage, j’ai opté pour photo Professionnel Platine afin de pouvoir personnaliser l’impression.
J’ai placé le curseur sur le 1. Les réglages peuvent être différents d’une imprimante à l’autre.

Vu de plus près, voici le résultat.

20171012_162528.jpg bis

Ce tissu est destiné à la réalisation d’un cadre « Shabby ».

 

PETITE HISTOIRE EXCELLENTE !!!!

cure-gif-anime

Dans une petite ville de province, deux curés se croisent tous les dimanches, à bicyclette,
quand ils vont dire la messe dans leur paroisse respective.

Mais un jour le Père Joseph croise son confrère à pied, surpris il lui demande :

- Où est votre bicyclette Père Jean ?

- On me l’a volée, répond le curé, juste devant l’église………

- C’est insensé, dit le curé encore cycliste, mais j’ai une idée pour confondre le voleur ……..

A l’heure du sermon, vous citerez les dix commandements.
Quand vous arriverez au passage :

« Tu ne voleras point », vous ferez une pause et vous parcourrez les fidèles d’un regard accusateur.

C’est sûr que le coupable va se dénoncer.

Le dimanche suivant les deux curés se croisent à nouveau tous deux à bicyclette.

- Ah, Ah !….. vous l’avez donc retrouvé votre vélo ?

Mon idée à porté ses fruits, demande le Père Joseph.

- Bah ! Plus ou moins dit le Père Jean.

C’est bien grâce aux dix commandements que j’y suis parvenu, mais seulement lorsque je suis arrivé à :

- « Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain », là, je me suis subitement souvenu de l’endroit où
    j’avais laissé mon vélo !!!!!!

zjv392.jpg

PETIT HARRY |
Famille Ribert |
La boutique de Lili |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les habits de Sophie
| Le monde d'Alban
| valentine dans son foyer