Archives pour la catégorie Couture

SAC POUR LINGERIE

hebergement d'image

J’ai réalisé ce sac pour l’anniversaire d’une amie dont le prénom commence par « C ».

Par avance, je savais que ce petit cadeau « fait maison » allait lui faire plaisir.

sac 40

sac 10 bis

J’ai brodé l’initiale sur une bande de toile Aïda. Je l’ai cousue sur le devant du sac.
Afin de cacher les bords de la toile, j’ai piqué un petit « galon » dans lequel j’ai passé le ruban
avant de fermer les côtés du sac.

Une p’tite déco pour personnaliser le tout.

 

sac 30 bis

 j’ai doublé le haut du sac d’un tissu uni en harmonie avec le tissu fleuri.

J’ai fait une coulisse dans laquelle j’ai passé un ruban (identique à celui qui souligne la broderie) pour
fermer le sac.
Pour cacher les nœuds du ruban, une petite fleur dans le ton du ruban.

Un petit coup de fer final, un emballage et voilà le cadeau prêt à offrir !!!

sac 20 bis

C pour blog

Cette lettre a été prise sur le site « La comtesse et le point de croix ».
Site en italien.

Cliquez sur le « C », vous serez redirigée sur le site. Si vous aimez la broderie au point compté, il y a
multitude de grilles gratuites, vous n’aurez que l’embarras du choix.

 

Un autre site sur lequel vous pourrez télécharger des grilles gratuites : 
Cliquez sur la bannière.

banniere1

 

MANIQUES « CUPCAKES »

Je suis tombée, tout à fait par hasard, sur cette grille.

Des « cupcakes« , je ne pouvais trouver mieux pour une personne « fan » de pâtisserie.

Il ne restait plus qu’à trouver le tissu. L’embarras du choix quant à la couleur….
Je me suis promenée sur mon site favori alittle mercerie.………… que vois-je une cotonnade avec des cupcakes.
Sans perdre de temps, j’ai passé la commande.

Le tissu en mains, il ne me restait plus qu’à coordonner les couleurs de la broderie avec celle du tissu.
Hop ! à l’ouvrage.

poignée 2 bis

Voici le résultat.

La broderie achevée. Il restait la confection des maniques.
La confection se fait en deux temps. Incrustation de la broderie sur une face.
Mettre un molleton sur la seconde. Pour bien maintenir le molleton, rien de mieux que de faire un
matelassage.

poignée 1 bis
Matelassage fait à la machine à coudre.

Afin de piquer bien droit, il existe un feutre, spécial couture dont le tracé s’efface en passant le tissu à l’eau claire.
Cela facilite la tache, on trace les traits, on pique dessus. On obtient un résultat impeccable.

poignée 4bis

Ce feutre se trouve au rayon loisirs créatifs chez Truffaut. Vous pourrez vous le procurer dans des merceries.

grille cupcakes bis

gif couture 2

https://fr.pinterest.com/pin/81909286948936010/

http://lacontesselepointdecroix.blogspot.fr/2015/05/sweet-cherryfree.html
A partir de ces liens, vous aurez la possibilité de trouver d’autres grilles gratuites.

gif couture 3

POCHETTE POUR TABLETTE

Le Père Noël m’a gâtée (comme bien souvent).

Dans sa hotte il avait une tablette.

J’en rêvais depuis quelques temps. Probablement ai-je été assez sage tout au long de l’année !!!!!

Quelle surprise en ouvrant ce paquet !!!!!

Une tablette, c’est fragile, il faut la protéger. Il y avait bien la solution d’acheter une coque, mais vous me connaissez
un peu, j’aime ce qui sort de l’ordinaire et surtout aime créer. Il ne me restait plus qu’à me lancer dans la confection
de la pochette.

Après avoir « fouillé » sur Internet afin d’avoir quelques idées, de voir les étapes de la réalisation, du tissu s’avérait
nécessaire. Allez, hop! un petit tour chez Mondial Tissus. J’allais bien y trouver mon bonheur.

photo 20

Une rapide inspection et mes yeux se portent sur une cotonnade assez épaisse avec des chouettes. SUPER !
Ce coton conviendra pour doubler ma pochette. Maintenant, reste à dénicher un tissu coordonné pour le dessus.
Un autre tour………. et un tissu « peau de pêche » m’a fait un clin d’oeil.  Pile-Poil dans les tons des chouettes.

Un passage près du présentoir DMC. C’est mon jour de chance, des écheveaux de coton dans les coloris de la
doublure. Parfait pour la réalisation d’un petit gland.

Depuis peu, DMC a sorti une nouvelle série de fil à broder : Le fil coloris.
Un subtil mélange de quatre couleurs distinctes, choisies en toute harmonie les unes avec les autres.

photo 10

Pour commencer, matelassage de la doublure pour assurer une meilleure protection.
Effectuer un matelassage régulier, ce n’est pas évident. Il existe en mercerie des feutres dont les traits s’effacent
dès que l’on met le tissu dans l’eau. C’est génial ! (Il est tout de même conseillé de faire un essai au préalable sur une chute de tissu). On trace, on pique sans difficultés.

Un fermoir magnétique en forme de coeur (acheté sur le Net).  N’ayant jamais posé ce type de fermeture,
je suis allée aux « renseignements »  sur Google. Beaucoup plus aisé que je le pensais.

Un second ferme la poche qui contient le chargeur.

Au dos de la pochette,  une poche (doublée)  afin d’y mettre le chargeur.

photo 30

Pour terminer, un bouton recouvert de tissu, le gland réalisé avec le coton DMC. Pour enjoliver le tout,
dans mon petit « fouillis » (eh oui, que de choses dans une multitude de boîtes qui tôt ou tard viennent à point),
une perle verte dans les tons.

photo 40

Image du Blog lejardindesgifs.centerblog.net
.

ELLE VOUS SUIVRA PARTOUT !

Image du Blog mamietitine.centerblog.net

Peu de temps avant les fêtes, j’ai réalisé cette pochette en patchwork pour une amie qui adore………..les chats.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Qui n’aime pas les petites trousses ou pochettes ?
Nous, les femmes avons toujours quelques bricoles à emporter, maquillage, bijoux, une petite broderie etc….
Vous reconnaitrez que c’est beaucoup plus agréable et esthétique qu’un sac plastique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un bouton recouvert avec une tête de chat, cela va de soi, un petit galon avec des strass, un charm « chat »
pour agrémenter la trousse ainsi qu’un gland à la fermeture éclair qui donne la touche finale.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La pochette, côté pile.

La pochette a ravie la destinataire ainsi que son entourage. Il ne me reste plus qu’à en confectionner d’autres exemplaires afin de satisfaire tout le monde.

Vous avez envie de le réaliser ? Reportez-vous dans la catégorie : Travaux manuels et loisirs créatifs,  ensuite cliquez sur Créations. Les explications y sont à la date du 29 novembre 2013.

Envie d’une petite pochette, d’une trousse plus grande. Aucun problème.
Transportez le gabarit dans Word. Vous pourrez l’agrandir ou le diminuer de façon à respecter les proportions.
Il ne vous restera plus qu’à l’imprimer sur du bristol assez épais qui permet de tracer facilement un trait tout autour pour les repères de couture.

J’avais réalisé cette même pochette avec les mêmes tissus. Pour celle-ci, les embellissements sont différents.

 

 

QUELQUES COUSSINS

Proche cousin de l’oreiller, il lui dispute une légère tendance à la paresse.

Il se roule en boule sous la tête, se cale au creux des reins,

Ils sont les accessoires indispensables pour ajouter une touche de déco.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Image du Blog mamietitine.centerblog.net

                OLYMPUS DIGITAL CAMERA     OLYMPUS DIGITAL CAMERA

                OLYMPUS DIGITAL CAMERA     coussin 1 pour blog

Pour la réalisation :
Découper  un coeur dans le milieu du dessus du coussin.
Prendre un rectangle de cotonnade plus grand que la largeur du coeur et un peu plus grand que la
hauteur.
Passer un fil de fronce  en haut et en bas.
Placer le à l’envers du tissu en veillant à bien répartir les fronces. Le bâtir.
Fixer à l’aide d’un petit point zig-zag tout autour du coeur découpé.
Coudre un croquet afin de camoufler la couture.
Et voilà, il ne reste plus qu’à terminer le coussin.
Simple, non ! Un coussin qui a une touche d’originalité.

Si l’on a un reste de cotonnade, l’on peut laisser libre court à son imagination pour réaliser
des coussins en harmonie avec le précédent.

Bonne journée

C’EST LA SAISON DES ECHARPES !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Depuis quelques temps, les écharpes sont revenues à la mode.
Miss Léa, très coquette, n’échappe pas à ce phénomène !!!!

En m’accompagnant chez Mondial Tissus durant les vacances de la Toussaint,
elle a jeté son dévolu sur un tissu maille façon tricot…… qui serait parfait pour la confection
d’une écharpe.

J’ai entendu : « Mamie, tu pourrais me faire une écharpe » ?
Pourquoi pas. C’est simple à réaliser, mais que mettre aux extrémités ?
Des pompons et rien d’autre…..
Avant d’appeler une vendeuse, on a tout d’abord regardé s’il y avait un galon
avec des pompons dans le même ton que le tissu.

Chouette !!!! On a trouvé.

Après les achats, il ne restera qu’à se mettre à l’ouvrage.

Echarpe 4

L’écharpe terminée.

Ce n’est pas compliqué. Plier le tissu en deux, endroit contre endroit. Bâtir à chaque extrémité le galon avec
les pompons.
Les pompons doivent se trouver entre les deux épaisseurs de tissu afin que l’ouvrage une fois mis sur l’endroit les pompons soient apparents.
Piquer l’écharpe sur les trois côtés en laissant une fente pour retourner l’écharpe.
Couper les angles en biais (ceci afin qu’il y ait moins d’épaisseur de tissu)
en faisant attention de ne pas couper dans la couture.
Retourner l’ouvrage. Vous devez voir les pompons. Bâtir tout le tour. Repassez délicatement,
puis fermer la petite fente, par laquelle vous avez retourné l’ouvrage, et coudre à petits points.

Echarpe 3 ter
Les extrémités avec les pompons.

Echarpe 2 ter
Le tissu maille à l’aspect du tricot.

hebergement d'image

SAC à SACS

Fini les sacs plastique qui trainent et dont c’est un véritable « casse tête » pour savoir comment les ranger.

La solution est la réalisation d’un sac à sacs qui peut se transformer en élément décoratif.

Besoin d’un sachet, dorénavant, ils sont à portée de main.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La réalisation est très facile et demande peu de temps et peu d’expérience en couture et peu de fournitures.

Un morceau de cotonnade avec des motifs, un second uni, un galon ou quelques motifs pour agrémenter,
de l’élastique pour passer dans les coulisses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Du tissu fleuri, quelques papillons, c’est le printemps dans la cuisine !

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’anse et le haut du sac dans la même cotonnade que la bande décorative.

A bientôt

POCHETTE EN PATCHWORK

Cela faisait un moment que je voulais m’initier au patchwork.

J’ai choisi un modèle assez simple, qui ne se composait que de 6 morceaux et j’avoue être assez contente
du résultat. La réussite repose sur la précision lors de l’assemblage des pièces.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici le résultat. (Côté face).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(Côté pile ).

Fournitures : 6 tissus différents (suivant la dimension du gabarit). Pour cette pochette, je n’ai utilisé que
4 tissus différents, le 5ème tissu étant imprimé de chats différents, il m’a été facile de varier les motifs.
Tissu coordonné pour la doublure.
Molleton fin.
Fil à quilter.
Une fermeture éclair de la longueur de la pochette.
Différents ornements pour terminer la pochette.

Le gabarit « Trognon de pomme ».

gabarit pour blog

Enregistrer le gabarit et le mettre aux dimensions sur Word.
Mon gabarit a une dimension de 16 cm de long et à l’endroit le plus étroit 7 cm.
J’ai ainsi obtenu une pochette de 23 cm et 19,5 cm de haut environ.
Il est possible de lui donner une dimension différente tout en respectant les proportions.

Avant de procéder à la coupe, il est souhaitable de laver le tissu et de bien le repasser.

Disposer le gabarit sur l’envers des tissus, marquer les contours au crayon ainsi que les repères pour l’assemblage
en laissant une marge de couture de 0,75 cm autour du tracé.

Une astuce afin que le gabarit ne bouge pas lors du tracé : je le colle avec quelques morceaux de double-face.

L’assemblage des pièces : Disposer 2 pièces côte à côte, l’une verticalement et l’autre horizontalement de manière à ce que le bord concave (en creux) de la 1ère accueille le bord convexe (en bosse) de la 2ème.

Cranter le bord concave de la 1ère pièce.

Placer les 2 pièces A endroit contre endroit en positionnant celle qui vient d’être crantée sur le dessus.

Faire coïncider les repères centraux des bords des 2 pièces et épingler à cet endroit (cela permet de bien
maintenir le tissu).

Superposer les extrémités des tracés avec précision et épingler aussi.

Placer ensuite d’autres épingles entre le repère central et chaque extrémité.

Coudre à la main ou à la machine (ce que j’ai fait) on obtient un résultat plus net.

Assembler les paires ainsi formées de manière à obtenir l’assemblage comme ci-dessous.

ATTENTION : dans le cas d’un tissu comme celui que j’ai employé (avec les chats) penser à les assembler de telle façon que du côté pile de la pochette, ils n’aient pas la tête à l’envers.

gabarit trousse

Superposer doublure, molleton et top (l’assemblage).

Quilter à la main dans les coutures entre les pièces A.

Découper la doublure aux dimensions exactes du top puis le molleton à environ 0,75 cm de retrait.
Rabattre le bord du top par-dessus le bord du molleton puis rabattre le bord de la doublure vers l’intérieur
pour une finition « bord à bord ». Bien bâtir.

Surpiquer les bords (là où sera placée la fermeture) cela permettra de dissimuler les petits points
lorsque l’on coudra la fermeture éclair.

Pour plus de facilité, avant de plier le top en 2, coudre galon et boutons (laisser libre cours à son imagination).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Plier l’ouvrage en 2 pour donner forme à la pochette et fermer le côté gauche uniquement. J’ai fait un point de
grébiche qui donne une « touche » à l’ouvrage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Poser la fermeture éclair sur les bords supérieurs, la barrette d’arrêt de le fermeture placée vers le côté du sac
qui vient d’être fermé.

Fixer chaque partie de la fermeture en faisant des petits points dans la surpiqûre.

Fermer l’autre côté de la pochette en procédant comme pour le 1er côté.

La touche finale : un gland à la fermeture éclair.

Pochette destinée à Miss Léa  Léa pour blog

bonne-journee-broderie-couture-gif-dentelledelune-copie-3

UNE NAPPE AUX COLORIS CHATOYANTS

 

Lorsque j’ai vu ce tissu aux coloris chauds et chatoyants, je n’ai pu résister.

J’ai tout de suite pensé qu’avec ce tissu je pourrai faire une nappe qui s’harmoniserait

 avec mon intérieur et de surcroît avec les bandes « or » serait appropriée pour les Fêtes.

 

hebergeur imagehebergeur image

Savez-vous qu’il est très facile de réaliser une nappe.

Ma table étant ronde, j’ai coupé un carré. Une découpe en arrondi aux quatre coins,

un biais dans les tons (beaucoup plus joli qu’un simple ourlet).

hebergeur imagehebergeur image

Une astuce pour avoir les quatre angles avec un arrondi identique :

Replier le tissu en superposant bien les angles, les épingler afin qu’il ne bougent pas.

Prendre une assiette ou un objet arrondi (dans le cas présent, j’ai utilisé une assiette

à dessert). Tracer l’arrondi et couper. Il ne reste plus qu’à poser le biais.

La nappe est terminée, prête pour parer la table.

hebergeur image

A CHACUN SON SAC

hebergeur image

Petit sac brodé pour le petit-fils d’une amie.
hebergeur image

  Imaginez la fierté de Vincent montrant à ses petits camarades
son sac brodé avec nom et prénom.

             Et d’un coup d’oeil, il repérera ses chaussons de gymnastique.

hebergeur image

                              La broderie.

 Je découpe la toile Aïda plus grande que le motif.
Je positionne la broderie sur le sac.
Comme vous pouvez le voir, je fais à la machine à coudre
un tout petit point zigzag en suivant les petits carreaux.
Ensuite, j’ôte les fils, un à un et l’on obtient ces « petites franges ».

hebergeur image

hebergeur image          hebergeur image

Je me suis inspirée de ces deux grilles.
hebergeur image

12

PETIT HARRY |
Famille Ribert |
La boutique de Lili |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les habits de Sophie
| Le monde d'Alban
| valentine dans son foyer